Évitez les intoxications alimentaires: aliments à haut risque et à faible risque

ALIMENTS À RISQUE ÉLEVÉ

Les aliments les plus susceptibles de provoquer une intoxication alimentaire sont:

Viande et produits à base de viande: Les viandes fraîchement grillées ou grillées, ainsi que les ragoûts et sauces au jus, servies chaudes immédiatement après la cuisson, provoquent rarement une intoxication alimentaire. Cependant, les joints rotatifs, qui nécessitent une manipulation raisonnable de la part du cuisinier, et dans lesquels la viande de surface est roulée au centre, où la température de cuisson peut ne pas être suffisante pour tuer les bactéries constituent un aliment à haut risque. Les joints doivent être suffisamment petits pour permettre à la chaleur de pénétrer au centre et de tuer les bactéries.

La viande froide est souvent une cause d'intoxication alimentaire. Ils peuvent bien avoir été contaminés après la cuisson et sont généralement laissés dans un environnement chaud pendant de longues périodes avant de servir.

Les plats préparés à base de viande tels que tartes, pâtés en croûte, risoles et saucisses sont très souvent la cause d'intoxications alimentaires. Il faut prendre soin de les cuire convenablement pour tuer les organisations incriminées.

Lait et produits laitiers: Le lait acheté dans votre voisinage avec ses pratiques de stockage et de vente peu hygiéniques est un très bon moyen de croissance bactérienne. Le lait pasteurisé est exempt de ce risque, mais n'est disponible que dans les grandes villes. Ainsi, chaque plat de lait doit être servi chaud ou conservé au réfrigérateur jusqu’à ce qu’il soit servi. Ceci s'applique également à la crème et au fromage.

Le caillé est généralement préparé en mélangeant une petite quantité de vieux caillé dans du lait frais et tiède; ceci fournit un excellent milieu de culture pour les bactéries car il fournit une nourriture et une température favorable. De plus, comme le processus est répété quotidiennement, les bactéries présentes dans l’ancien échantillon sont transportées vers le caillé du lendemain, etc. Parfois, le caillé est préparé en mélangeant des légumes hachés. Si, dans ce processus, le pH (balance acido-alcalin) du caillé dépasse 5, des organismes nuisibles peuvent se multiplier pendant le stockage.

Glaces: aucun doute, le lait utilisé dans les glaces faites par une compagnie réputée est stérilisé quand il est bouilli. Mais, une fois refroidi, des arômes et des additifs peuvent être contaminés. Les bactéries introduites à ce stade ne risquent pas d'être tuées; quand le lait est congelé, ceux-ci deviennent dormants. Ils redeviennent alors actifs lorsque la température augmente pendant le transport ou au moment de servir ou de manger.

Des œufs: Les coquilles d'œufs peuvent être contaminées par les matières fécales des oiseaux qui les ont pondues. Dans certaines conditions de température et d'humidité, ces germes peuvent pénétrer dans la coquille – ce qui est assez fréquent chez les œufs de canards. Heureusement, les œufs de canards ne sont pas couramment âgés de 14 ans.

Riz: Les spores d'importantes bactéries intoxicantes aux aliments contaminent le riz et ces spores survivent à la température de cuisson. Donc, si le riz ne doit pas être consommé immédiatement après sa préparation, il doit être conservé au réfrigérateur.

Tranches de pain et confiseries: étant donné que ces denrées sont généralement stockées pendant de longues périodes dans un environnement chaud – pendant la vente. Transport et à la maison – ils sont plus susceptibles d’abriter des germes nuisibles et de fournir un milieu conducteur pour leur multiplication.

Bonbons froids: Les sucres froids comme les flans sont des supports appropriés pour la croissance bactérienne. Ils peuvent être contaminés par des mouches, des insecticides, des manipulations répétées lors de la préparation et de la vente et un stockage prolongé à la température de l'air (par exemple, à l'occasion de festivals).

ALIMENTS À FAIBLE RISQUE

Les aliments les moins susceptibles de provoquer une intoxication alimentaire sont:

Aliments concentrés salés ou sucrés : Les fortes concentrations de sel (dans les viandes salées, les anchois, les olives, etc.) ou les sucres (dans les confitures, les sirops et le miel) se dissolvent dans l'eau pour former des solutions concentrées, ne laissant pas une humidité suffisante pour la croissance bactérienne.

Les aliments gras : Beurre, huile de cuisine, poisson gras, etc.

Aliments acides : Cornichons, agrumes, etc.

Aliments secs: Céréales et légumineuses. Correctement stockés, ils ne supportent pas la croissance bactérienne à l'état sec, mais une fois préparés, ils constituent un très bon support pour la multiplication bactérienne et doivent être conservés au réfrigérateur.

Aliments en conserve: À moins que la boîte de conserve ne fuie ou ne gonfle (à cause du gaz produit à l'intérieur du récipient), ces aliments sont sans danger. Après leur ouverture, ils doivent être traités comme des aliments frais, et des règles similaires de manipulation et de stockage doivent être suivies.

Le secret d’un ventre plat vous permet de perdre 2 à 4lbs par semaine. Essayez-le ici